02 33 41 10 05 montebourg@cneap.fr

FORMATIONS CFPA

Ouverture d’un CS LAIT par apprentissage à la rentrée 2020

LES FORMATIONS MACHINES A TRAIRE 2018

 

Le CFPA propose des formations sur les machines à traire pour les monteurs et techniciens.

Une salle avec les 5 grandes marques permet aux agents d’allier la pratique à la théorie.

C’est aussi un lieu où les professionnels de l’élevage : éleveurs, techniciens, partenaires de l’élevage, salariés agricoles, agents de remplacement,  peuvent venir se former ou se perfectionner au cours de formations de courtes ou longues durées.

Opti’Traite® le contrôle des Installations de traite

  • Du 03 au 07 février 2020
  • Du 11 au 15 mai 2020

CQP Salarié en Elevage Laitier

Le Centre de Formation pour Adultes (CFPA) de La Salle Montebourg  a ouvert une formation CQP Salarié en Elevage Laitier depuis le mois de mai et accueille 8 stagiaires. Bernard Blondel, directeur et formateur du CFPA indique « cette formation délivre un Certificat de Qualification Professionnelle (CQP) qui est une certification créée et délivrée par une branche professionnelle attestant de la maîtrise de compétences liées à un métier ». La durée de cette formation est de 6 mois « les stagiaires passent un tiers du temps en formation et les deux tiers en entreprise ». Ils ont des modules à valider qui portent essentiellement sur la traite, l’alimentation, la santé, la reproduction et à l’issu de la période, ils passeront une épreuve orale de pratique explicitée devant les professionnels. « Pour intégrer la formation, les stagiaires ont passé des entretiens et la plupart d’entre eux ont suivi la Préparation Professionnelle à l’Emploi Collectif. Ils sont sous statut de contrat de professionnalisation » explique Bernard Blondel. Le CQP offre une double entrée, en effet les salariés agricoles peuvent en bénéficier en s’inscrivant à certains modules pour se qualifier «cela permet de faire reconnaître ses compétences et ses qualifications professionnelles et c’est encore possible pour cette session ».

Le CQP est donc accessible à tous les publics, salariés, demandeurs d’emploi…Les stagiaires qui ont intégré cette formation au CFPA sont majoritairement en reconversion, ou changent de voie. Le groupe rassemble des personnes avec des parcours différents. Kévin a travaillé dans un abattoir, « écœuré par le métier », il « avait besoin  de changement » et d’être au contact « d’animaux vivants ». Il a saisi l’opportunité offerte par la Région. A travers cette formation il espère bien entamer une reconstruction notamment grâce à la présence des animaux, la traite lui apporte beaucoup et il ressent un bienêtre s’installer au fur et à mesure des pratiques et apprentissages. Il renoue aussi avec « la tradition familiale ». Alex avait un contrat en boulangerie dans le centre Manche, le contrat fini, il a décidé de tenter sa chance dans l’agriculture. Le contact avec les animaux passe bien, il attend beaucoup de cette nouvelle expérience ainsi que de ses relations futures avec les patrons. Pour l’instant la formation répond à ses attentes « cela passe bien avec les formateurs, ils sont à l’écoute et donnent beaucoup d’explications ». Alexane était militaire, intérimaire et, a aussi travaillé dans un élevage équin. Après un stage en élevage laitier, elle a décidé « de continuer dans cette filière » pour sa reconversion, « le contact du vivant » est une vraie motivation et les « cours sont complets et intéressants ». Clémence avait choisi, après son Bac Pro CGEA (Conduite et Gestion des Exploitations Agricoles), de faire un BTS PA Européen (Production Animale) mais un changement de parcours s’est imposé à la jeune femme. A la recherche d’une nouvelle direction, « la passion des vaches » lui a fait pousser la porte du CFPA. Pour l’instant, ce qu’elle fait lui plait et la rassure. Axelle est décidée, « j’adore les animaux et j’ai pour objectif de devenir responsable de troupeau laitier. J’ai été attirée par les opportunités d’emploi dans le secteur agricole. Avant, je travaillais dans une écurie de concours et c’est compliqué de trouver du travail dans ce métier ». Antoine, quant à lui est un ancien élève du Lycée Agricole La Salle Montebourg, après un Bac Pro CGEA, obtenu en 2018, il a embrayé en BTS et se réoriente sur le CQP. Son objectif « travailler sur l’exploitation agricole et faire de la traite, ce sont deux boulots complémentaires, c’est une philosophie familiale ». Comme les autres stagiaires le contact avec les animaux est primordial, « c’est un ressenti important » conclut-il avec bonne humeur.

FORMATION ROBOT DE TRAITE

Une dizaine d’agents des services de remplacement de la Manche ont suivi une formation spécifique sur les robots de traite les 4,5 et 18 décembre dernier.

Se former au robot de traite : un atout supplémentaire pour les agents de remplacement !

Le Service de Remplacement Manche et l’Abbaye de Montebourg ont engagé un travail commun pour proposer une formation spécifique sur le robot de traite. En effet, la genèse de ce projet relève des demandes de remplacement non assurées faute de personnel formé sur ce mode de traite spécifique.

Afin de proposer une formation adaptée aux attentes des agriculteurs lors de leur remplacement, un travail en amont a été effectué. Une réunion composée d’agriculteurs installés en robot de traite s’est tenue au centre de formation de Montebourg permettant de recenser les attentes des agriculteurs et connaître les points de vigilance. Ces échanges fructueux ont permis de bâtir une formation sur 3 jours alternant théorie et pratique.

Pour l’ensemble des stagiaires, cette formation est complète et enrichissante car elle permet à la fois une remise à niveau sur la qualité du lait et des nouvelles techniques d’élevage. Cette formation pourrait être transposable aux agriculteurs car elle permet de connaître les techniques opportunes selon Samuel Boutlou, agent de remplacement sur le SR Mortainais. Les stagiaires ont apprécié la qualité des formateurs (Messieurs Baraton et Henry) et l’aspect pratique sur les exploitations agricoles.

Cette formation a rencontré un vif succès grâce à l’implication des différents partenaires (Abbaye de Montebourg, Service de Remplacement Manche, YB consultants et les exploitants agriculteurs) et sera reconduite en 2019 avec quelques ajustements compte tenu des remarques des stagiaires. L’Abbaye de Montebourg dispose d’une exploitation laitière de 115ha avec une salle de traite 2xL2 TPA, un plateau technique intéressant pour réfléchir à d’autres modules de formation.

La formation est une clé essentielle dans le parcours de formation professionnelle pour disposer des compétences face aux évolutions techniques, alors n’hésitez pas à vous inscrire aux prochaines sessions !

Stéphanie LEBRANCHU – Service de Remplacement Manche

 

Financement possible par les fonds d’assurance de formation des salariés

Informations 02.33.41.10.05  
ou montebourg@cneap.fr ou www.fafsea.com